Hasta el cielo

Touching the sky, brushing the clouds, materializing the immaterial…  the colour becomes a tactile area. All shades of a sunset are mixed by hand. The color’s gradients are grazed, the contrasts rubbed, the grain of the canvas massaged by my hands.  They get dirty and imprint on its surface.  Hasta el cielo refers to the nebulous and immensity of the sky,  to Joseph Turner ‘s fog trips.  A moment that sneezes in color. These are prehistoric sunsets. We are back to the cavernous paintings.

 

Toucher le ciel, frôler les nuages, matérialiser l’immatériel … la couleur devient une aire tactile. Toutes les teintes d’un couché de soleil sont déposées et mélangées à la main. Les dégradés sont effleurés, les contrastes frictionnés, le grain de la toile massé par mes mains. Elles se salissent, effacent, tracent , marquent la surface de son empreinte. Hasta el cielo fait référence à l’immensité nébuleuse du ciel, aux voyages dans les brouillards de Joseph Turner. Un instant qui dure et s’éternise dans la couleur.

 

 

 

oil on lin canvas_ various sizes_ 2020